Ce que l\'homme doit à la femme

Ce que l\'homme doit à la femme

Ce que l'homme doit à la femme - Chapitre 4

4

 

 

 

À Hydra, dans la chambre d’une villa vielle de plus 100 ans, mais très bien entretenue  un homme, la soixantaine passée  se tient devant le miroir. Après un coup de peigne, il arrangea le nœud de sa cravate, prend de la main droite la valise diplomatique qui se trouvait sur la commande de la chambre à coucher et se dirige vers la porte de sortie.

 

Le voyant arriver, le chauffeur qui l’attendait accourut vers la voiture, une  Mercedes dernier cri et lui ouvrit la porte: 

 

-      Bonjour monsieur Amir. J’espère que vous avez passé une bonne nuit.

 

Amir ne répondit pas à son salut, et s’engouffra directement dans la Mercedes.  Étonné, le chauffeur murmura quelques mots incompréhensibles et prend le volant de la voiture. Cela fait un peu plus de trois ans que le chauffeur travailleur pour le compte d’Amir et c’est la première fois que ce dernier ne répond pas à son salut matinal.

 

-      Direction le bureau, Monsieur Amir, lui demanda le chauffeur.

 

-      Bien entendu lui répondit Amir! Ou veux – tu que j’aille à cette heure-ci

 

M. Amir est le président directeur général d’une compagnie spécialisée dans la distribution et la vente des produits de quincailleries et de pièces de rechange de voiture. L’entreprise dispose d’une centaine de magasins de détails répartis à travers le tout le territoire national. On y trouve des articles d’automobile, de sport, de quincailleries, de décoration et d’entretien pour la maison. C’est le premier genre de magasin de détails ouvert en Algérie. Tous portent la même enseigne : El-Amir, entouré d’une couronne de Roi.

 

C’est dans une tour du quartier d’affaire d’Alger  que se trouve le siège de la compagnie que M. Amir dirige. Celui–ci se situe sur les trois premiers étages de la tour 3 de ce quartier. Il occupe un  espace de 1000 m² environ et dans lequel 120 employés y sont installés.

 

Au premier étage se trouve une grande salle de démo où sont exposés les produits vedettes ainsi qu’une carte géante décrivant succinctement les localités où se trouvent les  magasins et les entrepôts de la compagnie.  

 

Au second étage se trouvent les services d’administration de l’entreprise.

 

Le bureau luxueux de M. Amir est, quant à lui  situé au troisième étage. Il donne directement accès à la salle de réunion.

 

Amir a fait sa fortune en Arabie Saoudite. Il était associé à un français dans une compagnie d’installation de central de dessalement d’eau de mer. Deux années avant l’élection de Farah à la présidence, Amir décida de rentrer définitivement dans son pays natal et créa en association avec quelques-uns de ses amis saoudiens la compagnie qu’il dirige actuellement.

 

Si voulez lire la suite de ce chapitre, cliquez-cidessous:

 

Chapitre 4.pdf



17/10/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour